Vivre un changement d’école à 4 ans

Après 5 ans de recherche de maison, nous avons enfin trouvé notre maison dont on rêvait tant l’été 2016…

Louloutte, scolarisée depuis 1 ans et demi dans la même école, elle a bien compris qu’elle allait changer de maison .

Le compromis signé, j’en ai parlé à la maîtresse de ma fille assez rapidement pour savoir comment et quand lui annoncer le changement d’école car moi je ne savais pas du tout comment m’y prendre … Elle me dit que Louloutte lui a déjà dit qu’elle allait changer de maison … Ma fille y sera scolarisée jusqu’aux vacances de Noël, la maîtresse me conseille donc de lui en parler seulement 15 jours avant les vacances, elle me dit :

qu’à cet age la,

les changements d’école ça se passe bien

généralement et  » que les enfants oublient vite « 

15390850_10154858467568466_140663952808069349_n

Fin novembre : Les cartons s’accumulent … Un soir, je vais chercher Louloutte à l’école et la maîtresse m’annonce que le changement d’école lui a été annoncé car elle a dit fièrement qu’elle allait changer de maison et un de ses camarades de classe a demandé si elle allait changer d’école, donc ils en ont parlé en classe … Louloutte me court dans les bras en me disant toute fière  » je vais changer d’école » , elle a l’air de bien prendre la nouvelle, ça me rassure… J’en profite ce soir la pour aller lui montrer sa nouvelle école en voiture, y a des jeux dehors je me dis que ça ne peut que lui plaire … Et puis ce soir là, une fois couchée, elle me dit :

 Maman je ne veux pas changer d’école  …

Début décembre : Arrive le jour de la visite la nouvelle école … Je la trouve top : 3 classes (contre 2 avant) donc la maîtresse fait plus de choses avec les plus jeunes, plein de jeux à l’extérieur et dans la classe, plein d’arbres dans la cours ou on y est dépaysé… Louloutte a joué dans la classe, joué dehors, elle était timide mais elle s’y sentait bien pour qu’elle y joue …

Le lendemain, du coup elle était un peu perdue, elle me demandait si elle allait à sa nouvelle école … Et ce midi la, je l’ai récupéré en larmes, elle n’avait pas lâché la maîtresse de la matinée : la maîtresse pense qu’elle est cafardeuse, qu’elle réalise vraiment tout ça … J’en ai les larmes aux yeux de la voir comme ça en sortant de l’école, elle est tristeJe réalise que ça va être plus dur que je le pensais moi qui était rassurée de sa visite de la veille … Ben non … Je culpabilise

Les dernières semaines passent … Tous les soirs, elle est cafardeuse et me dit qu’elle ne veut pas changer d’école… Tous les matins, elle me demande dans quelle école elle va aujourd’hui … Je lui explique qu’elle changera d’école après que le père noël soit passé à l’école … Il reste 15 jours …

Le dernier jour, on y est ! C’est le spectacle de Noel … Dernier spectacle avec ses 2 copines préférées, avec sa maîtresse, son atsem … Je suis également nostalgiqueelle y a fait sa 1ere rentrée, j’aimais beaucoup l’encadrement, ses mamans avec qui j’ai sympatisé … Beaucoup d’émotions … Louloutte, prit dans le spectacle de Noel ne réalise pas trop, elle est trop excitée… Elle donne une carte qu’on a écrite pour sa maîtresse et son atsem …

IMG_2115

2 jours plus tard, on déménage … Nos vacances se résumeront à cartons, stress post déménagement, premières tuiles dans la maison, grippe à noël et gastro au jour de l’an pour tous ( sympas les fêtes de fin d’année hein ??? ) …

 Je veux retourner dans la petite maison,

j’aime pas la grande maison,

je veux pas changer d’école

Et surtout beaucoup de pleurs de Louloutte : tous les soirs, elle pleure, « je veux retourner dans la petite maison, j’aime pas la grande maison, je veux pas changer d’école » … Tous les soirs, je suis aussi malheureuse qu’elle ! C’est dur de la voir dans cet état, je culpabilise de lui faire vivre ça, j’ai peur d’avoir fait un mauvais choix…

Je pleure aussi, j’angoisse, je stresse …

A cause de la gastro, Louloutte aura fait sa rentrée plus tard que prévue dans sa nouvelle école … Le 1er jour, avant de partir de la maison, elle pleurait à chaudes larmes  » je veux pas aller à l’école »… Arrivée à l’école, elle pleurait, hurlait, voulait être dans mes bras, on était obligée de l’arracher de mes bras… C’était horrible, elle qui avait toujours été heureuse d’aller à l’école jusqu’à la … Matin et midi, c’était le combat pour aller à l’école … Je pleurais à chaque fois que je revenais à la maison, j’avais le cœur lourd, je ne pensais qu’à elle en espérant que ça se passait bien à l’école, j’ai qu’une hate : la récupérer au plus vite …

Je n’avais pas imaginé que ça serait si dur

et surtout je n’y étais pas préparée…

Au bout de 15 jours, j’ai retrouvé ma fille contente d’aller à l’école, mon cœur de Maman était plus léger ! 1 an après, Louloutte me parle toujours de ses copines de sa 1ere école et on va les voir des qu’on peut ! Dans sa nouvelle école, aujourd’hui, tout va bien, elle y est bien, elle a de nouvelles copines, adore sa nouvelle maîtresse et fait tellement de progrès !!!

Un changement d’école pour un enfant de 4 ans, c’est dur : l’enfant y a ses copains, ses répères, ses souvenirs, ses jeux préférés … Il faut l’y préparer … Et nous, parents, nous préparez aussi ! On m’avait dit que ça serait  » facile », j’étais rassurée et pourtant ça été très dur! Et du coup, j’étais aussi malheureuse qu’elle de la voir comme ça … J’ai culpabilisé de lui avoir fait vivre ce déménagement : je pensais lui offrir une vie meilleure, une maison enfin à nous et pendant 15 jours, je l’ai vu pleuré, souffrir, angoisée… Je n’étais pas prête, je ne m’étais pas préparée à ce que ce soit aussi dur et c’est surement pour ça que je n’avais pas les bons mots pour consoler, rassurer ma fille car face à ses réactions j’avais aussi triste qu’elle !

Et vos enfants, ont ils connu des déménagements ?

Comment les ont ils vécus ?

Publicités

5 réflexions sur “Vivre un changement d’école à 4 ans

  1. Pauvre petite louloute… Ton récit m’a chagrinée. Il y a des changements comme un déménagement qui peuvent nous sembler simple mais qui sont de réels bouleversements pour nos enfants. Je pense que pour chaque changement de leur quotidien aussi futile soit-il doit leur être expliqué… C’est l’expérience qui me fait dire ça 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Nous aussi vivons le rêve de notre vie : achat, changement de commune donc d’école, un maire qui refuse une demande de dérogation scolaire donc deux nouvelles écoles en 6 mois pour mes loulous de 5 et 7 ans….comme vous, beaucoup de culpabilité…de larmes des enfants de cauchemars en tout genres, de crises d’angoisses….je n’aurai jamais imaginé à quel point ca serait douloureux pour eux …toutes les maîtresses me disaient que les enfants s’adaptent rapidement….eh bien les miens pas du tout….toujours nostalgiques de leurs amis respectifs malgré tous mes arguments et mes promesses de les revoir….puisque nous ne sommes pas loins et suis restée en contact avec les parents….une amie m’a dit que cette expérience les rendra plus forts, je l’espère très sincèrement…

    J'aime

    1. c’est surement une question de sensibilité de nos enfants : les notre doivent l’être ! ici pareil on va aux fetes de son ancienne école retrouvée ses copines elles sont toujours heureuse de se retrouver ! quand est prévu le prochain déménagement ?

      J'aime

  3. C’est dur! Ton récit m’a bouleversé… Un changement d’école, je pense que c’est énorme à cet âge. C’est leur quotidien, c’est tous leurs repères… Je suis contente de lire que malgré tout, par la suite tout s’est bien passé…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s